Sauter au contenu

Blog

Prédictions 2024 sur les soins à domicile en Amérique du Nord

Prédictions 2024 sur les soins à domicile en Amérique du Nord

Auteur: Adrian Schauer, PDG d’AlayaCare

L’an dernier, nous anticipions une préparation à une gestion plus efficace des tâches répétitives dans l’industrie. Compte tenu des restrictions économiques et de la compression des ressources, le secteur s’est vu dans l’obligation d’optimiser ses ressources grâce à des solutions comme l’intelligence artificielle (IA), des plans de traitement hautement personnalisés, l’adoption de modèles de soutien intégrés, et bien plus encore. 

En 2024, mes prédictions concernent l’évolution du soutien à domicile sur le continent nord-américain et les tendances émergentes spécifiques aux services de soutien à domicile, aux soins de proximité et aux services de perfusion à domicile tant aux États-Unis qu’au Canada. 

1. Multiplication constante de l’IA et de l’apprentissage automatique dans le secteur de la santé. 

Multiplication constante de l’IA et de l’apprentissage automatique dans le secteur de la santé.

L’intelligence artificielle (IA) poursuivra, en 2024, sa révolution dans le secteur du soutien à domicile en Amérique du Nord. Les transformations seront vraisemblablement si importantes qu’elles modifieront notre approche vis-à-vis de la prestation de services.   

En 2023, l’IA générative et l’informatique conversationnelle ont véritablement conquis le grand public, notamment grâce au lancement et à l’ascension rapide de ChatGPT d’OpenAI. Dans la foulée, AlayaCare a annoncé en septembre, lors de la conférence Better Outcomes, le lancement de Layla by AlayaCare, son agent conversationnel exclusif, propulsé par l’IA. Lors du dévoilement, nous avons présenté un cas d’utilisation d’assistance clinique : Layla envoie un résumé de l’évolution de l’état de santé de l’usager depuis sa dernière visite au personnel soignant quelques minutes avant le début de la visite. Ainsi, le professionnel de la santé est en mesure de s’enquérir des risques encourus par l’usager et d’obtenir de plus amples informations sur son état de santé et son parcours de soins. 

Ces types de cas d’utilisation peuvent considérablement améliorer les résultats des usagers et accroître la confiance et les capacités des cliniciens et des soignants. Ces derniers se disent souvent isolés et anxieux par la prise de décisions cliniques sur le lieu de soins. Le fait de ne pas pouvoir compter sur l’aide de leurs pairs contribue à ce sentiment. 

Par ailleurs, j’aimerais insister sur l’importance de l’IA dans la détection des risques encourus par les usagers et des anomalies sanitaires, ainsi que l’appui apporté à la collaboration, la communication et l’efficacité entre toutes les parties prenantes du continuum de soins. L’IA propose également des analyses prédictives, permettant aux personnels soignants et infirmiers d’identifier et de traiter les problèmes de santé potentiels à un stade précoce.  

Prenons l’exemple de Détecteur de notes cliniques d’AlayaCare, qui fait appel à des algorithmes de traitement du langage naturel (TLN) pour identifier les informations importantes contenues dans les notes et la documentation des usagers. Cet outil a recours à l’intelligence artificielle pour prédire et prévenir les événements indésirables et améliorer les résultats globaux des usagers.  

Ce changement de paradigme dans la prestation de services nous permet de passer d’une gestion réactive à une gestion proactive des soins sur l’ensemble des secteurs de soutien à domicile.  

Voici les domaines de transformation que nous pouvons observer : 

I. Traitement du langage naturel (TLN) dans les assistants virtuels  

Les assistants virtuels dotés de capacités de TLN deviendront monnaie courante au cours de cette révolution technologique. Prenons l’exemple de Layla. Layla d’AlayaCare – le tout premier et le seul assistant virtuel intelligent destiné au soutien à domicile – s’appuie sur de grands modèles de langage pour aider le personnel administratif et les soignants à minimiser les tâches répétitives et à se concentrer sur la prestation de services. Layla aide les clients et les usagers à se familiariser avec leurs plans de traitement, en leur transmettant des informations sous forme de conversation pour améliorer l’expérience de toutes les parties prenantes. 

L’informatique conversationnelle offre également des cas d’utilisation opérationnelle très intéressants. Grâce à Messagerie sécurisée, Layla peut interagir avec tous les membres de l’équipe soignante, y compris les gestionnaires de cas qui interviennent en amont dans le continuum des soins. Lors des tests bêta, l’un des cas d’utilisation les plus populaires a été l’utilisation de Layla pour confirmer la disponibilité du personnel soignant pour la semaine et proposer des horaires ou des visites qui pourraient leur convenir.  

Consultez notre communiqué de presse (en anglais) relatif à la conférence des utilisateurs Better Outcomes, qui souligne l’importance de l’IA et de la technologie dans l’avenir du soutien à domicile.  

II. Cadres réglementaires clarifiés concernant le recours à l’IA dans les soins de santé et le soutien à domicile 

En 2024, nous pouvons nous attendre à des règles plus précises concernant l’utilisation de l’IA dans le secteur des soins de santé et du soutien à domicile. Ces lignes directrices veilleront à ce que l’utilisation de l’IA soit éthique, que les données des usagers et des clients restent confidentielles et que les algorithmes de l’IA soient contrôlés. Cela se traduit par une plus grande sécurité pour les particuliers et l’assurance que tout est fait dans les règles de l’art. Selon le magazine Modern Healthcare, les entreprises spécialisées dans les technologies appliquées à la santé devraient prendre les devants et collaborer avec les systèmes de santé, les grandes entreprises technologiques et les autorités réglementaires fédérales afin d’élaborer des cadres. 

Le Canada a déjà fait un pas dans cette direction et a publié, à l’automne 2023, son Code de conduite volontaire visant un développement et une gestion responsables des systèmes d’IA générative avancés. Certaines entreprises de hautes technologies appliquées au domaine de la santé, comme AlayaCare, l’ont signé pour indiquer qu’elles suivent ces lignes directrices. Le secteur du soutien à domicile connaît un essor fulgurant : la technologie et la réglementation s’allient pour offrir de meilleurs soins et de meilleurs résultats.  

En quelques années, l’IA est passée du stade expérimental à celui d’applications pratiques. Dès 2024, l’intégration de l’IA dans le soutien à domicile sera non seulement possible, mais aussi essentielle. Par ailleurs, la pandémie a accéléré la nécessité d’une surveillance à distance des usagers, de services de télémédecine et de meilleurs logiciels pour aider les organisations à faire face à la demande accrue – ce qui fait de 2024 une année charnière pour l’adoption généralisée de l’IA dans l’ensemble du secteur. 

Webinaire : Transformer les soins à domicile grâce à l’IA

Les impacts de l’IA et des outils d’optimisation sur la prestation de soutien à domicile 

2. Développement du modèle de soins fondé sur la valeur et renforcement de la connectivité des données 

Développement du modèle de soins fondé sur la valeur et renforcement de la connectivité des données

L’année 2024 sera déterminante pour le secteur du soutien à domicile, dans la mesure où le modèle de soins fondé sur la valeur se généralise depuis sa mise en œuvre aux États-Unis. Ce modèle, qui met l’accent sur les résultats plutôt que sur le volume des services, est appelé à se développer et à avoir un impact de plus en plus important sur le mode de fonctionnement des organisations de soutien à domicile en Amérique du Nord.   

Ce à quoi on peut s’attendre : 

I. Intégration des déterminants sociaux de santé (DSS) 

En 2024, le modèle de soins fondé sur la valeur intégrera vraisemblablement une meilleure compréhension et intégration des déterminants sociaux de santé. Les prestataires pourront se pencher sur les facteurs non médicaux qui influencent le bien-être des usagers, par exemple les conditions de vie, le niveau d’éducation et l’accès à des aliments sains, ce qui se traduira par une approche plus complète et plus holistique des soins aux usagers. Reconnaître et prendre en compte ces déterminants sociaux atténuera les écarts sanitaires entre différentes communautés. Cette mesure contribuera à renforcer l’équité en matière de santé. 
 

II. Accroissement de l’intégration des données entre les organisations de soins de santé et les prestataires de services  

Je prévois une hausse significative de l’intégration des données entre les organisations de soins de santé et les prestataires de services. Cette évolution sera favorisée par la transition vers des soins fondés sur la valeur. L’accès à ces flux de données permettra aux établissements de médecine familiale, aux hôpitaux et aux prestataires de soutien à domicile d’échanger plus facilement des informations et de coordonner les soins de manière efficace. 

Lors du panel HealthTech Ignite de novembre dernier, j’ai souligné combien la mise en place de mesures incitatives dans la chaîne de valeur des soins de santé pouvait favoriser cette transition. En résumé, lorsque les prestataires de soins de santé sont récompensés pour la qualité des soins fournis, ils sont plus enclins à adopter des technologies qui favorisent une meilleure coordination et un meilleur partage de l’information.   

III. Expansion au Canada 

Les États-Unis ayant testé le modèle de soins fondé sur la valeur, ce dernier devrait s’étendre au Canada en 2024. L’introduction de ce modèle transformera considérablement le système de santé canadien. Cette évolution facilitera également la collaboration entre les divers prestataires de soins de santé canadiens et américains. En effet, le partage des connaissances, des ressources et des bonnes pratiques avec des systèmes similaires se fait de manière plus efficace. 

Le passage à un modèle de soins fondé sur la valeur entraînera une amélioration des résultats pour les clients et les usagers et transformera la manière dont le soutien à domicile est dispensé. 

L’achat basé sur la valeur et le rôle des logiciels de soutien à domicile : Guide complet 

Vous pouvez consulter notre guide le projet pilote d’achat basé sur la valeur aux États-Unis, sur les perspectives d’avenir et sur la manière dont les organisations de soutien à domicile peuvent réussir dans ce nouveau marché. 

3. Personnalisation accrue des plans de traitement 

Personnalisation accrue des plans de traitement 

Selon moi, le modèle de santé unique est en voie d’extinction. Il est de plus en plus évident que chaque client a des besoins et des préférences uniques qui requièrent une attention particulière. En 2024, le secteur nord-américain commencera à s’orienter vers des plans de traitement hautement personnalisés.   

Ce à quoi on peut s’attendre : 

I. Utilisation accrue de l’analyse des données pour créer des plans de traitement personnalisés 

En 2024, les soignants utiliseront la puissance d’algorithmes avancés associés à de riches données relatives aux usagers pour créer ces plans de traitement personnalisés. Les soignants peuvent désormais prendre en compte des facteurs tels que l’âge, le sexe, les antécédents médicaux et le mode de vie afin d’élaborer un plan de traitement parfaitement adapté aux besoins spécifiques de chaque personne. 

II. Compréhension accrue des déterminants sociaux de santé (DSS) 

Comme mentionné, les services de soutien à domicile seront mieux compris et intégrés aux DSS relatifs au soutien à domicile. Ces connaissances permettront aux prestataires de créer des plans de traitement qui tiennent compte des facteurs sociaux, économiques et environnementaux de l’usager.    

III. Focus accru sur les particuliers avec l’expansion du modèle de soins basé sur la valeur  

Avec des fournisseurs incités à obtenir des résultats positifs pour les usagers, l’accent est mis sur la personnalisation des soins plutôt que sur une approche standardisée. De plus, les usagers s’engagent davantage dans leur traitement, soulignant l’importance de prendre en considération leurs préférences.  

IV. Implication accrue de la famille grâce à un modèle de soins centré sur le client 

Je prévois également que davantage de plans de traitement seront partagés avec la famille de l’usager, probablement par le biais d’un portail client sécurisé comme Portail familial d’AlayaCare. Les membres du cercle de soins peuvent participer au processus afin de favoriser une approche collaborative susceptible d’améliorer l’efficacité des services fournis. En 2024, nous pouvons nous attendre à voir davantage de plans de traitement centrés sur l’usager, comprenant les objectifs, les valeurs et les préférences de ce dernier. 

Intégrer l’analyse avancée des données, comprendre les déterminants sociaux de santé et passer à des modèles de soins axés sur la valeur et centrés sur l’usager révolutionnera la façon dont les plans de traitement personnalisés seront créés et mis en œuvre. En 2024, les fournisseurs de soutien à domicile seront mieux équipés pour offrir des services hautement personnalisés et impliquer les usagers et leur famille dans un processus de soins plus collaboratif.   

Feuille de travail – Astuces de planification des soins 

Le processus relatif à la planification des soins ne devrait pas être fastidieux ou complexe. Cette feuille de travail vous accompagne tout au long des cinq étapes qui vous aideront à élaborer et à mettre en œuvre de meilleurs plans de traitement pour vos clients.  

4. Le Canada transformera les modèles de soins en modèles de soins intégrés : augmentation des partenariats entre secteurs public et privé 

Le Canada transformera les modèles de soins en modèles de soins intégrés : augmentation des partenariats entre secteurs public et privé 

Je constate que le secteur du soutien à domicile au Canada connaît une transformation remarquable. Il ne s’agit plus seulement de fournir des services, mais de mettre en place une approche collaborative en matière de soutien.  

Voici les facteurs déterminants de ce changement : 

I. Une plus grande collaboration entre les différents services et prestataires 

Médecins, infirmières, spécialistes et autres professionnels de la santé travaillent de concert pour fournir des soins holistiques aux usagers des services à domicile. Dès 2024, nous pouvons nous attendre à ce que cette approche collaborative soit la norme plutôt que l’exception. 

II. Des partenariats entre les secteurs public et privé 

Au Canada, nous assistons à un remarquable revirement dans la manière dont les entreprises privées et les services publics collaborent. Il en résulte un meilleur équilibre, ce qui est une excellente nouvelle pour le secteur du soutien à domicile. Un plus grand nombre d’individus peuvent ainsi avoir accès à des services de qualité à même leur foyer. 

III. Les modèles de soins intégrés en passe de devenir la norme  

Nous nous éloignons des modèles de soins compartimentés. Nous privilégions au contraire les soins intégrés, en tenant compte de tous les aspects de la santé de l’usager, ce qui permet d’obtenir de meilleurs résultats sanitaires et d’améliorer leur satisfaction. 

Quelles en sont les implications futures? Je prévois des perspectives plus prometteuses pour le soutien à domicile au Canada, ce qui implique une plus grande collaboration, un meilleur équilibre entre les secteurs public et privé, et un accent mis sur les soins intégrés. Je suis convaincu que ces changements redéfiniront le terme « soutien à domicile ». 

Chez AlayaCare, nous nous réjouissons de ce changement. Notre logiciel a toujours favorisé cette approche permettant aux équipes de collaborer facilement et de fournir des soins intégrés. Nous ne nous contentons pas de préparer l’avenir du soutien à domicile, nous contribuons à le façonner. 

Soutien à domicile 360, Épisode 55 : Exploration du système de la santé au Canada [Manitoba et Saskatchewan] 

Découvrez la situation globale du système de soutien à domicile au Canada et l’impact potentiel des nouveaux mandats gouvernementaux et modèles de soins de santé, tout en répondant à une question cruciale : quels sont les facteurs permettant de dispenser des services accrus et de meilleure qualité? 

5. Collaboration accrue avec les organisations de services de perfusion et les pharmacies spécialisées dans la perfusion à domicile 

Collaboration accrue avec les organisations de services de perfusion et les pharmacies spécialisées dans la perfusion à domicile

En 2024, nous assisterons à un renforcement de la collaboration entre les agences de services de perfusion et les pharmacies spécialisées. Nous pouvons nous attendre à ce que cette union rationalise la chaîne d’approvisionnement en médicaments et améliore la coordination des soins. 

Ce à quoi on peut s’attendre : 

I. Des initiatives conjointes entre pharmacies spécialisées et organisations de soins infirmiers sous-traitantes  

Les pharmacies spécialisées collaboreront avec les organisations de services de perfusion pour optimiser l’administration des médicaments à domicile, la gestion des stocks et la sensibilisation des usagers. Cela permettra de s’assurer que les usagers reçoivent leurs médicaments en temps voulu et en respectant la posologie, et qu’ils comprennent bien leur utilisation. 

II. Les organisations de soins infirmiers redoubleront également d’efforts 

Elles travaillent sans relâche pour se conformer davantage aux règles et être plus efficaces, afin de favoriser de meilleures relations avec les pharmacies spécialisées. En améliorant leur efficacité opérationnelle, ces organisations de soins infirmiers peuvent fournir de meilleurs soins aux usagers et renforcer leur collaboration avec les pharmacies spécialisées. 

III. L’innovation sera un moteur essentiel de cette transformation 

Les organisations de soins infirmiers s’appuient sur des outils de pointe pour assurer la conformité et fournir des services de qualité supérieure aux usagers. Ces outils comprennent des plates-formes logicielles destinées à optimiser la planification et la gestion des demandes de services, notamment Optimiseur de visites pour la planification et Carrefour pour la gestion des demandes de services à même le logiciel de perfusion à domicile d’AlayaCare. Grâce à ces systèmes, les organisations de soins infirmiers peuvent planifier et réaliser plus efficacement les visites, envoyer et recevoir des demandes de services entre les prestataires et s’assurer de disposer de personnel infirmier qualifié pour leurs usagers. 

Le secteur de perfusion à domicile devrait atteindre 28,3 milliards de dollars en 2024. Cette demande croissante de soins efficaces et coordonnés souligne l’importance de la collaboration entre les prestataires de services de perfusion et les pharmacies spécialisées. Ces efforts devraient permettre d’améliorer les résultats des usagers et d’offrir à tous une expérience plus homogène des soins de santé. 

Cinq étapes à suivre pour être une source d’orientation incontournable pour les pharmacies spécialisées 

Ce guide vous aidera à vous différencier des centaines de sous-traitants spécialisés dans les services de perfusion actuels et vous donnera des indications utiles pour développer vos activités. 

Conclusion 

Selon mes observations de l’année écoulée et mes neuf années d’expérience dans l’industrie, une transformation majeure du soutien à domicile se prépare au cours des 12 prochains mois aux États-Unis et au Canada. Comme mentionné, les principaux facteurs favorisant cette transformation sont :  

  • L’essor de l’IA et de l’analyse des données dans le soutien à domicile;  
  • L’introduction de l’informatique conversationnelle en tant qu’interface pour améliorer les résultats; 
  • La croissance et l’expansion du modèle de soins basé sur la valeur aux États-Unis; 
  • Le passage vers des services personnalisés et centrés sur l’usager; 
  • L’augmentation des partenariats entre les secteurs public et privé au Canada; et  
  • Une meilleure collaboration entre les organisations de perfusion et les pharmacies spécialisées au niveau mondial.  

À mesure que ces tendances prennent de l’ampleur, elles redéfiniront la dynamique du soutien à domicile, créant ainsi un système de santé plus efficace, plus personnalisé et plus complet pour tous. 

A propos de l’auteur

Adrian Schauer, AlayaCare Co-founder & CEO

Adrian Schauer, Co-fondateur et PDG d’AlayaCare

Adrian est un entrepreneur technologique en série qui a créé deux entreprises de logiciels mobiles à succès, qui ont toutes deux atteint des positions de leader sur leurs marchés respectifs avant d’être rachetées. Adrian est un investisseur providentiel actif et siège au conseil d’administration de plusieurs sociétés, dont des entreprises technologiques à croissance rapide telles que Chipcare, une société d’appareils médicaux au point de soins, TrackTik, une société SaaS, et Resolver, un fournisseur de logiciels de gestion de la relation client. Adrian est également cofondateur du Madiro Fund, une organisation caritative créée pour soutenir des solutions innovantes aux problèmes de santé dans les pays à faible revenu.

Never miss a new post

Get the latest blog posts straight to your inbox